Neurosciences bordeaux
Accueil Recherche Chercheurs Etudiants ITA Equipes Plates formes Unités Thèmes Axes Publications fr - en
 
 
  
EA 4136 - Université de Bordeaux 2 - UFR Sciences médicales 3
Handicap et système nerveux
EAHSN
Directeur :
Pierre-Alain Joseph
 
Adresse :
Service de Médecine Physique et Réadaptation - Bât. Tastet Girard
CHU Pellegrin
Place Amélie Raba Léon

33076 Bordeaux cedex
 
Administration :
 mail
Tel : +33 05 57 82 02 35
Fax : +33 (0)5 56 79 60 06
Site Web
image  
Gestion :



 
 
Les équipes :
 
Personnels de soutien à la recherche :
Administration : - Beylac Sarah
Technique biologique : - Shao Elisabeth
 
Correspondant communication avec les tutelles :
Pierre-Alain Joseph
 
Mots clés :
  analyse du mouvement ; approche translationnelle ; cognition ; comportement ; contrôle moteur ; environnement virtuel ; homme ; imagerie fonctionnelle ; lésion spinale ; locomotion ; fonctions exécutives ; mémoire spatiale ; neuropsychologie cognitive ; outils pour cliniciens ; réalité virtuelle ; traitement clinique et pharmacologique ; troubles de la cognition ; vieillissement
 
Thèmes de recherches :
  Cognition et comportement / Cognition et comportement humains ; Conditions neurologiques et psychiatriques ; Système moteur / Contrôle de la posture et mouvement ; Système moteur / Locomotion
 
Axes de recherche :
  Cognition normale et pathologique
Motricité normale et pathologique
Douleur
 
Organisme(s) de rattachement :
  CHU Pellegrin Bordeaux ; Université Bordeaux 2
 
Collaborations scientifiques et pédagogiques :
  SFR Neurosciences Bordeaux SFR INSERM Handicap (structure fédérative nationale) ESPRM
 
Objectifs de recherche :
  Les avancées de la neurophysiologie des dérégulations, de l’imagerie, la meilleure compréhension des processus de neuroplasticité et de réorganisation post-lésionnelle du système nerveux, les progrès des sciences cognitives ainsi que le développement des analyses instrumentales du mouvement ont représenté une avancée déterminante en permettant de nouvelles modélisations et de nouveaux modes d’évaluation et de compensation des handicaps neurologiques. Cette meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents aux symptômes déficitaires et aux pertes de fonction ouvre la voie à de nouvelles techniques d’intervention et à des programmes de rééducation centrés sur le mécanisme des déficiences et non plus sur leur simple expression clinique. De nouveaux moyens technologiques apparaissent pour le réentrainement (comme les outils de réalité virtuelle), la compensation (ainsi les dispositifs palliatifs pour la communication ou le contrôle postural), la substitution (ainsi les dispositifs proposés dans la dépendance cognitive). La démonstration de leur faisabilité chez l’homme et de leur intérêt clinique est un objectif essentiel de notre groupe. Le développement de ces projets de recherche clinique s’appuie sur la collaboration avec le département universitaire de Pharmacologie et l’unité de soutien méthodologique à la recherche clinique (Institut de Santé Publique) du site bordelais, notre participation au CIC plurithématique de Bordeaux, des développements communs technologiques avec des industriels et des équipes de recherche en sciences de l’ingénieur (Institut Polytechnique de Bordeaux, Arts et métiers ParisTech).
Equipe constituante des structures fédératives de neurosciences de Bordeaux (actuel IFR8), l’EA 4136 participe à l’IFR 25 multisites en réseau handicap, permettant des projets collaboratifs avec les équipes françaises d’excellence du champ clinique et technologique. L’IFR 25 , qui va évoluer en 2011 vers une struture fédérative nationale Handicap portée par l’INSERM, apporte aussi une ouverture vers les sciences humaines et sociales, l’épidémiologie et la dimension économique du handicap. Nous avons également développé dans nos domaines d’investissement des collaborations avec les chercheurs européens et nord-américains de premier plan.
Le domaine de notre projet de recherche sur les handicaps issus des affections du système nerveux, aussi bien constitutionnelles qu’acquises à la suite des grandes pathologies invalidantes (accidents vasculaires, maladies démyélinisantes, traumatismes, maladies dégénératives et vieillissement), est la restauration et la compensation fonctionnelle supportées principalement par des moyens non pharmacologiques et/ou par des technologies innovantes. Cette approche restauratrice s’applique aux fonctions motrices axiales et de transfert, de communication et d’adaptation du comportement, végétatives et sphinctériennes.

Deux axes stratégiques de recherche au cours du contrat 2011-2014 vont être portés respectivement par les deux groupes (E1 Axe handicap, systèmes moteurs, action et posture, E2 Axe handicap, cognition, communication et interaction) constituant l’équipe d’accueil projetée :
- l’évaluation des performances musculaires et les dispositifs de compensation, en particulier au niveau du tronc, lors du vieillissement et des maladies chroniques (HIV, affections neurologiques et locomotrices) dans des activités fonctionnelles de locomotion et de posture.
- les outils d’évaluation et d’intervention cognitive supportés par des technologies de réalité virtuelle, en particulier la place des humains virtuels (interaction et communication) et des systèmes en réseau distant (télé-réhabilitation cognitive).
 
Ecole doctorale :
  Ecole doctorale des Sciences de la vie et de la santé
   
Site Web : Cliquer ici
Publications : Cliquer ici
 
   
  Bordeaux 2  
 
 
 
  Conception et administration : C. Latié - © Développement web : Olivier Bertoncello Data Consulting