Neurosciences bordeaux
Accueil Recherche Chercheurs Etudiants ITA Equipes Plates formes Unités Thèmes Axes Publications fr - en
 
 
    
  chercheur :
 
Bioulac
  Bernard Bioulac
Professeur des Universités - Praticien Hospitalier - MD-PhD
CHU Pellegrin Bordeaux ; CNRS
cnrs
  Chercheur
Praticien hospitalier- Service d'Explorations fonctionnelles du système nerveux, Pôle Neurosciences cliniques - CHU Bordeaux Hôpital Haut-Lévêque
Coordonnées :
Institut des maladies neurodégénératives
CNRS UMR 5293
Université de Bordeaux
Zone Nord Bât. 1A- 3e étage
146 rue Léo Saignat
33076 Bordeaux cedex
Tel : +33 05 57 57 15 40
Fax : +33 05 56 90 14 21

Mail du chercheur : mail
tel: +33 05 57 57 15 49
  Equipe :
Dopamine et assemblées neuronales - Jérôme Baufreton  François Georges  
 
  Axes de recherche :
Motricité normale et pathologique
Synapse


Thèmes de recherche (FENS) :
Système moteur / Ganglions de la base ; Transmission synaptique et excitabilité / Transmission synaptique ; Transmission synaptique et excitabilité / propriétés intrinsèques des membranes ; Conditions neurologiques et psychiatriques / Pathologies neurodégénératives

Expertises scientifiques :
physiopathologie des ganglions de la base ; noyaux sous-corticaux ; maladie de Parkinson ; modèles animaux de la maladie de Parkinson ; altérations du mouvement

Expertises technologiques :
électrophysiologie cellulaire patch-clamp ; immunohistochimie ; pharmacologie moléculaire ; stimulation cérébrale profonde ; stimulation haute fréquence

Mots clés :
dopamine ; électrophysiologie ; ganglions de la base ; noyaux sous-corticaux ; Maladie de Parkinson ; plasticité synaptique ; récepteur GABA ; transmission synaptique ; stimulation haute fréquence
   
   
 
Recherche : Notre recherche porte sur le fonctionnement du réseau des ganglions de la base et plus spécifiquement un groupe de noyaux sous-corticaux impliqués dans le contrôle du mouvement volontaire et le principal lieu de dysfonctionnement dans la maladie de Parkinson. L’activité neuronale de l’ensemble des ganglions de la base est fortement altérée suite à la dégénérescence des neurones dopaminergiques de la substance noire compacte. Nos objectifs sont de comprendre les mécanismes cellulaires et synaptiques qui sont à l’origine des activités physiologiques et physiopathologiques dans le réseau des ganglions de la base et d’élucider par quels mécanismes la stimulation haute fréquence exerce des effets bénéfiques chez les patients parkinsoniens. Notre démarche expérimentale consiste à étudier les propriétés membranaires et synaptiques impliquées dans le transfert de l’information entre les neurones des ganglions de base chez des rongeurs normaux et les modèles-rongeurs de la maladie de Parkinson. L’analyse s’étend de l’étude cellulaire à celle de l’examen fonctionnel de réseaux in vitro.
Publications : Cliquer ici
   
   
     
 
  Conception et administration : C. Latié - © Développement web : Olivier Bertoncello Data Consulting